Accueil » Break » Dans la peau d’un parasite…

Dans la peau d’un parasite…

malade

C’est clair et net que je n’aime pas du tout devoir prendre des médicaments, en tout cas pas ceux chimiques. En général je ne suis jamais malade, donc la question ne se pose même pas.

Mais à certaines saisons, comme par exemple en hiver, je n’y échappe pas ! C’est cette bonne vieille grippe qui vient me plomber le moral (qui, soit dit au passage, ce dernier n’était déjà pas vraiment au beau fixe au début de l’année, mais ça, c’est un autre sujet…).

Dans ces cas, il y a 2 médocs que j’ai toujours dans ma pharmacie et qui me rendent bien service : le Dafalgan pour la fièvre et les gouttes pour les narines bouchées.

C’est vrai quoi. Chaque année c’est pareil. Il suffit que parfois je laisse, involontairement, traîner un pied hors du lit, et hop ! je chope une belle crève. C’est ce qui m’est arrivé la semaine passée (la grippe, hein, pas le pied hors du lit..). Mais comme je ne suis pas un mec (sorry pour ceux qui se sentent visés), je ne me plains pas et je sais que c’est très courant pour la saison. Donc, je fais avec (« demain est un autre jour »… comme disait ma copine Rossella).

Alors, passons en revue les différentes façons d’exterminer ces parasites (là, c’est peut-être une déformation professionnelle qui m’a été transmise par mon ex boss, alors je m’en excuse) : pour le nez qui coule, j’ai toujours des mouchoirs. Pour les narines bouchées, là, pour pouvoir dormir, c’est direct les gouttes avant dodo. Pour le mal de gorge, je bois une bonne tisane (je ne veux pas faire de la pub, mais je trouve les tisanes Sidroga excellentes !). Pour la fièvre, un petit Dafalgan avant de se coucher et ça devrait faire l’affaire (mais sans en abuser !). Mais pour la toux…surtout la nuit… là, je sèche ! J’ai tout essayé ! Et je dois vraiment me résoudre à passer des nuits blanches ou assise dans mon lit, ou sur le canapé avec les chats (ces derniers, soit dit au passage, ne comprennent pas qu’on est en pleine nuit et donc ils veulent jouer… évidemment !).

Petite parenthèse. Par pitié, ne venez pas tous en même temps pour me donner vos précieux conseils pour que je puisse enfin dormir ! Vous êtes choux et adorables, merci, mais laissez tomber. Mieux encore, faites comme si l’histoire était inventée et rigolez un bon coup (mais pas trop quand-même, hein ?).

Mais revenons à nos moutons. Euh non, pas eux…. Ils sont trop nombreux et ils m’empêchent de dormir. Revenons à ma toux. Je disais donc, que j’ai tout essayé, même de noyer le poisson (Maurice, si tu nous écoutes, je plaisante !), afin qu’il puisse rejoindre sa compagne, décédée auparavant (ma « coloc » sait de quoi je parle….n’est-ce pas ma chérie ?).

Selon une étude très sérieuse (oui…. toujours lui….désolée), la grippe ou Influenza (en italien dans le texte), ne dure que 9 jours (plus ou moins… on ne va pas chipoter pour un jour ou deux).  3 jours d’incubation, 3 jours en plein dans le mille et les 3 derniers jours, elle se casse (enfin !).

Alors, selon ma calculette, et si mes souvenirs sont bons, il me reste environ 4 ou 5 jours et après, à nous les Mojito (ça, c’est un clin d’œil à ma formidable «coloc» qui se reconnaîtra).

Si ça se trouve, à l’heure où vous me lisez (parce que vous vous doutez bien que je n’ai pas pondu cette chronique en ce moment même, n’est-ce pas ? suis quand-même pas une poule…), je serais probablement déjà guérie et entrain de faire la bringue quelque part… **

Voilà. Maintenant vous avez tous les outils nécessaires pour vous débarrasser des parasites….

Ciao, à plus.

**Note de la rédaction : cette chronique a été « pondue » vendredi soir, avant d’aller au match de hockey, donc, selon ma calculette, l’histoire des Mojito devra attendre encore quelques jours…

 

 

 

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Break. Bookmarquez ce permalien.

Une réflexion sur “Dans la peau d’un parasite…

  1. Pourquoi tu ne les envoies pas à un journal?
    A la dernière page il y a toujours quelqu’un qui écrit au lieu de dormir 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s