Accueil » Choses lues » Au détour d’une rue…

Au détour d’une rue…

chien

Au détour d’une rue, mais sur Internet, voila ce que j’ai trouvé: quelqu’un qui a décidé de dire ce qu’il pense de ce qui l’entoure…

« Je n’éprouve guère de mépris pour les espèces animales. De la peur parfois, quelques serpents, mais du mépris rarement.

Il existe pourtant deux espèces ; deux vieilles complices ; qui m’inspirent un dégoût de plus en plus fort, s’accentuant
avec l’âge et l’ampleur du panorama que l’âge mûr, comme ils disent, permet d’envisager.

La première, c’est la nôtre, l’homo sapiens. Peu importe sa couleur, sa langue, son origine, ça finit toujours mal.
La preuve : il aime les chiens. Les chiens. La seconde espèce.

Presque la même à quatre pattes. La langue qui pend et l’oeil expressif, le poil trop dur, l’odeur de chien. Aussi polymorphes que nous autres, aussi violents, aussi passifs, on trouve chez les chiens l’ensemble des qualificatifs humains, avec une excuse en bas de page : celle d’être resté animal. »

C’est clair que ça n’engage que celui qui a écrit ça !

Pour ma part, j’adore les animaux 🙂

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s